5.1.7 Onduler et appuyer avec les bras en Papillon

Coordonner les bras et les jambes

Progression

Comportement

  • Le nageur appuie avec le(s) bras dès que les mains entrent dans l'eau; c'est à dire en même temps qu'il fléchit la tête et qu'il fait son ondulation
  • Coordination "rattrapée": il ne parvient pas à conserver le bras en « flèche » lorsqu'il appuie avec l'autre bras

Obstacles

  • "Attraction" vers la position de "repos anatomique" (bras le long du corps)
  • Manque d'automatisation ou d'efficacité des ondulations (cf. Problème 4; Appuyer avec les jambes en Papillon)

Conseils

  • S'allonger sur le ventre, avec les bras en « flèche »
  • Appuyer verticalement avec le(s) bras sans bouger les jambes
  • Après le contact pouce(s)-cuisse(s), sortir le(s) bras de l’eau et le(s) ramener vers l’avant
  • Lorsque les bras sont de nouveau en « flèche », effectuer un dauphin avec les jambes, rentrer la tête et baisser les bras pour « plonger »
  • Redresser les bras pour remonter et attendre d’être revenu en surface pour appuyer de nouveau

► La coordination "rattrapée" permet un nombre plus important de répétitions car elle est moins fatigante

► La coordination "simultanée" est plus fatigante mais elle facilite le placement des ondulations

Variables

Moins difficile
  • Avec des mini-palmes
  • Mettre la tête dans l’eau en apnée et se remettre debout pour respirer avant de repartir
Plus difficile
  • Sans mini-palmes
  • Respirer sans arrêter de nager ; alterner [2 cycles de Papillon] ou [3 ou 4 mouvements de Papillon-rattrapé] en apnée et 3 ou 4 cycles de Brasse en surface par exemple

 

Critère de réussite

  • Parcourir 25m sans arrêt prolongé, en faisant le moins de mouvements possibles